Paiement à la livraison


"Cash on delivery" en anglais, cette technique de paiement demande la participation d'un intermédiaire "financier" particulier qui est le transporteur.
C'est lui qui présente au moment de la livraison au client les documents de la transaction : bon de livraison et facture, pour encaissement. Il ne délivre la marchandise que contre paiement.
Le transporteur a donc la responsabilité d'assurer l'encaissement pour le compte de son client auprès de qui il doit rapatrier les fonds moyennant une rémunération.
Technique très utilisée dans le cadre du commerce électronique (notamment à destination des particuliers).